Le chemin des mines - Kierunek kopalnia

Nathalie Hannecart

Photo: Jean-Luc Elias

Nathalie Hannecart est née en 1974 en Belgique, dans la région minière du Centre. Après ses études en Philologie romane, elle a travaillé à Madrid et à l’Université de Salamanque, en Espagne (1997-2003), puis à l’Université fédérale d’Ouro Preto, au Brésil (2005-2007). A son retour en Belgique, elle a commencé à étudier la photographie à l’Académie des Beaux-Arts de Namur et, en 2015, elle a créé un laboratoire expérimental et collectif de photographie argentique à l’Université de Namur, l’Atelier 22. Ses photographies explorent les traces, palimpsestes laissés par le temps et par les hommes, dans les milieux urbains et les zones industrielles. Cette année, elle a présenté son travail « La maison d’Astérion » à la Galerie Short Cuts, gérée par Lieux-Communs, qui intègre l’art aux lieux publics tels que les façades, les villes, les parcs.

Site:www.nathaliehannecart.be

Mathilde Lacroix

Photo: DR

Mathilde Lacroix est née en 1987 à Lille. Après des études de traduction et de réalisation de documentaires de création au Creadoc d'Angoulême, elle intègre le service audiovisuel de l'Université de Namur, où elle réalise des portraits sonores. En parallèle, elle poursuit un travail documentaire et électroacoustique qui explore le langage et ses sous-entendus, le langage et la mémoire, le langage et son messager, la voix. Cette année, au cours d'une formation-résidence à Art Zoyd Studios, elle a travaillé une pièce électroacoustique autour du texte « Tu ne t'aimes pas » de Nathalie Sarraute, diffusée en quadriphonie à la Serre numérique de Valenciennes.

Site:https://soundcloud.com/mathilde-lacroix

Weronika Siupka

Photo: Arkadiusz Lawrywianiec

Née en Pologne en 1977, Weronika Siupka enseigne à l’Académie des Beaux-Arts de Katowice. Elle traduit par la taille-douce des scènes liées au patrimoine industriel et minier de Silésie, essentiellement architecturales et exemptes de présence humaine. Elle a participé à de nombreuses expositions et concours tant en Pologne qu’à l’étranger. Elle a été plusieurs fois primée pour son travail de gravure (XII Biennale internationale De Gravat “Josep De Ribera” – Xátiva, Espagne, 2015 ; Grand Prix international René Carcan, 2016, International Parana Miniprint 2016 , Argentina, Jogja Miniprint Biennale 2016, Indonesja, MiniPrint Kazanlak 2016, Bulgaria, BIMPE IX,The Federation Gallery, New Leaf Creative Solutions, Granville Island,Vancouver, Canada - honorable mention, URAL PRINT TRIENNIAL - 2016 – award).

Site:www.weronikasiupka.pl

Michel Van Loo

Après des études théâtrales à Paris (« La Scène Française ») et à Bruxelles (Conservatoire Royal), Michel Van Loo a été un des initiateurs du mouvement pour le théâtre pour le jeune public après 1968. Il a été directeur artistique du Théâtre de la Guimbarde (de 1973 à 2011) et du Centre Dramatique de Wallonie de 1982 à 2002. Il est animateur et formateur pour la Province de Hainaut et a été expert pour Wallonie-Bruxelles-International dans de nombreuses universités en Asie et dans les Balkans. Depuis vingt ans, il est maître de stage à l'Université de Salamanque. Actuellement il est responsable artistique du projet Marchiennes Babel sur la création de spectacles à partir de la mémoire ouvrière.

Olivier van Rossum

Photo: O. van Rossum

Olivier van Rossum est professeur de photographie à l’Académie des Beaux-Arts de Namur et à l’Ecole des Arts d’Ixelles. Dans son travail, il explore les lumières rares, accueille patiemment ses images, à main levée. Apparaissent des figures archétypales qui interrogent la notion de temps et de durée. Le sténopé fait partie de ses outils et répond à son choix de la lenteur dans l’acte de photographier. Son travail est exposé depuis 2004, entre autres à la galerie La Ruelle à Bruxelles, à l’Eté de la photographie de Bruxelles 2008 et 2010, ou proposé par Wallonie-Bruxelles International à Prague et Ankara.

Site: www.oliviervanrossum.be